En latin, virus signifie poison.

Virus
Virus © Getty / SEBASTIAN KAULITZKI

Il n’existe jamais vraiment d’obstacle infranchissable, et bien que les cellules aient eu plus de trois milliards d’années pour se renforcer contre les attaques extérieures, il existe des parasites qui eux aussi ont eu le temps d’évoluer et de s’adapter avec un but précis, tenter, à tout prix, de pénétrer cette paroi.

Ces parasites, ce sont les virus.

Les virus ont un matériel génétique souvent fait d’ADN, mais parfois aussi d’une variante, qu’on appelle l’ARN. La grippe est un virus à ARN, par exemple. Quoiqu’il en soit, aucun virus ne possède la machinerie nécessaire pour se reproduire tout seul. Pour faire des petits, ils doivent donc pénétrer à l’intérieur d’une cellule en bonne santé afin de substituer leur ADN à celui de la cellule qu’ils chassent. Et pour faire ça, ils ont des moyens ultra perfectionnés, qui évoluent tout le temps.

Une fois à l’intérieur, la cellule infectée n’y voit que du feu et se met à fabriquer non pas d’autres cellules identiques à elle-même, mais d’autres parasites, d’autres organismes viraux, qui ressortent de la cellule infectée, qui va probablement finir par mourir, pour aller en infecter une autre, et ainsi de suite. C’est ça, la vie d’un virus.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.