La lumière ne pouvait pas s’échapper d’un trou noir, donc qu’ils sont invisibles, mais alors, comment fait-on pour savoir qu’ils existent réellement ?

Observatoire en Arizona (USA)
Observatoire en Arizona (USA) © Getty / Dave and Les Jacobs

Les trous noirs ne sont pas vraiment invisibles. Ils sont plutôt noirs, dans le sens qu’ils n’émettent pas de lumière. Si vous étiez devant l’un d’entre eux, là, maintenant, vous ne verriez pas au travers. Vous verriez une tâche noire qui cache les étoiles se trouvant derrière. En pratique, il faut être assez prêt pour voir cela. On ne l’a jamais vu depuis la Terre, ce qui est fort heureux…

Mais cela ne veut pas dire qu’on ne peut pas détecter l’existence d’un trou noir à distance, car ils ne sont pas non plus tous en sommeil. Ils peuvent parfois gober des choses qui passent à proximité, ou attraper des étoiles pour qu’elles leur tournent autour. Donc même si l’on ne pourra probablement jamais voir ce qui se passe à l’intérieur d’un trou noir, on peut tout à fait observer ce qui se trame autour, loin de lui, pour détecter les effets qu’il peut avoir sur son entourage.

Qu’a-t-on a vu ?

Plusieurs choses. Tout d’abord, je le rappelle, un trou noir est un astre gravitationnel. C’est à dire qu’il inter-agit, via la gravitation, avec tout ce qui se trouve près de lui. Comme la Terre. Et sur Terre, si vous lâchez un objet en l’air, il va accélérer, c’est à dire tomber de plus en plus vite.

Sur Terre, une chute peut déjà être violente, mais les trous noirs sont beaucoup, beaucoup plus puissants, gravitationnellement parlant, que notre planète. La chute peut être incomparablement plus rapide. Tellement rapide, d’ailleurs, que les objets tombant peuvent se mettre à briller, à émettre de la lumière, et ce AVANT de tomber à l’intérieur du trou noir, AVANT de traverser son horizon et disparaitre.

Imaginez maintenant qu’une étoile toute entière tombe vers un trou noir… La lumière émise par une pareille chute est extraordinairement énergétique. Et pour peu que par chance un télescope créé par nous autres, malins petits humains, pointe dans la bonne direction au bon moment, dans l’espace, eh bien cette lumière nous dit « regardez par ici, il se passe des choses étranges… »

L’alerte est donnée et tous les télescopes spécialisés se mettent à scruter les environs de cette source lumineuse.

Parfois, on n’obtient rien de plus. Et on est face à un mystère car on ne comprend pas forcément l’origine de la lumière qui nous est parvenue. Mais parfois, on voit quelque chose…

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.