Des planètes ont été détectées autour des trois étoiles du système Alpha du Centaure.

Poussière d'étoiles artificielle
Poussière d'étoiles artificielle © Fotolia / Romolo Tavani

Alpha du Centaure, le joli trio d'étoiles que l'on ne peut observer que depuis l'hémisphère sud "abrite" deux planètes en orbite autour de la plus petite étoile (ou plus exactement exoplanètes). Malheureusement la chaleur est beaucoup trop grande sur ces planètes pour qu'une forme de vie puisse s'y établir. Mais leur découverte ouvre la possibilité excitante d'en trouver d'autres, où il pourrait potentiellement ne pas faire trop chaud, ni trop froid. Si c'était le cas, on ne peut pas espérer meilleur endroit pour commencer des recherches sur une vie extraterrestre.

Pourquoi n'envoie-t-on pas des satellites sur place ?

Le problème est la distance qui nous sépare de ces planètes. Il faudrait 30 000 ans de voyage pour les atteindre. Mais depuis quelques mois, Stephen Hawking, Mark Zuckerberg et le milliardaire russe Yuri Milner se sont associés pour envoyer un nano satellite sur place prendre des photos. Ce voyage ne durerait que 20 ans. Ce satellite pèserait moins d'1 gramme. Pour l'instant la technologie nécessaire pour le construire n'existe pas encore. Mais tout n'est pas à inventer puisqu'il existe des appareils photos qui ne pèsent rien comme ceux intégrés aux téléphones portables. Le vrai problème c'est le moteur. Mais notre équipe imagine attacher le nano satellite à une sorte de voile spatiale qui serait portée par un laser placé sur terre : une sorte de mini vaisseau à voile finalement. D'après leurs estimations la vitesse qu'il atteindrait serait de 160 millions de km/h. Une cartographie du trajet est nécessaire pour éviter une mauvaise rencontre avec de la poussière d'étoile.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.