Christophe GALFARD, docteur en physique, écrivain et conférencier
Christophe GALFARD, docteur en physique, écrivain et conférencier © Alexis CHRISTIAEN / PHOTOPQR/VOIX DU NORD / MaxPPP

Pour ce dernier épisode de L’Univers à Portée de Main Christophe Galfard vous emmène dans un voyage vers l’inconnu. L’humanité a en sa possessiondeux théories pour décrire et réfléchir le monde et l’univers qui nous entoure . La théorie d’Einstein, sur le fonctionnement de la gravitation pour expliquer l’univers visible tout entier, et celle de la physique quantique qui nous explique le fonctionnement de la matière dans ses plus petits détails . Il y a donc une transition qui s’opère entre notre monde, qui n’est pas quantique du tout, et le minuscule.

Un des pères fondateurs de la physique quantique, un physicien allemand du nom de Max Planck , a introduit une constante qui permet de savoir si un phénomène est quantique ou non. Cette constante, il l’a appeléeh , comme la lettre. En jouant dans des équations avec cette lettre h, pour la physique quantique, mais aussi avec les lettres g, pour la gravitation et c, pour la vitesse de la lumière, Max Planck a réussi à construire une distance . Cette distance, elle s’appelle aujourd’hui la distance de Planck qui correspond à c’est la plus petite distance qu’il nous soit autorisé de penser grâce à ce que nous savons déjà. Et il y a fort à parier qu’une nouvelle réalité s’y cache…

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.