La Terre a environ 4,5 milliards d'années. Christophe Galfard nous explique de quoi elle se compose et comment elle est apparue.

Image en fausses couleurs de la nébuleuse de la Carène
Image en fausses couleurs de la nébuleuse de la Carène © AFP / Ann Ronan

Avant que la Terre n'existe, l'espace était peuplé d'étoiles dont certaines étaient sur le point d'exploser, ce qu'elles n'ont pas fait pour notre plus grand bonheur. L'univers est composé d'atomes et plus particulièrement d'hydrogène et d’hélium à 98%. Ce sont les plus petits, or nous avons découvert que ce sont les premiers à avoir existé. Les autres atomes (fer, magnésium, oxygène...) ont été formés plus tard.

Comment ? 

Proximité et conditions thermiques au cœur des étoiles ont conduit à la fusion des petits atomes entre eux et donc l'apparition de nouveaux atomes. On parle alors de fusion thermonucléaire. Cette réaction a une particularité étonnante : il lui faut une quantité d'énergie gigantesque pour se déclencher. Ce qui ensuite dégage encore plus d'énergie qui se propage à la surface de l'étoile, combat la gravitation et produit de la lumière. Pour résumer, la fusion thermonucléaire fait briller les étoiles et les équilibre.

Et si tous les petits atomes au cœur d'une étoile ont fusionné ? 

Le phénomène qui s'ensuit est l'explosion de l'étoile. La matière créée pendant la durée de son existence est alors éjectée entraînant un nuage de poussières d'étoiles. Les nuages s'agrandissent au fur et à mesure que les étoiles explosent.

La création de la Terre

Elle s'est faite dans ce genre de nuages, qu'on appelle nébuleuse. Les poussières se sont regroupées sous l'effet de la gravitation, et ainsi sont apparus la Terre, le soleil et les autres planètes du système solaire. Si ce n'était pas le cas, nous serions uniquement faits d'hydrogène. Nous n'aurions pas en nous tous ces atomes que les étoiles ont porté dans leur cœur. Plus poétiquement résumé nous sommes tous des poussières d'étoiles.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.