Comprendre les phénomènes de glaciation en partant du principe que la Terre est comme un poulet qui tourne sur une broche.

Iceberg pris au piège dans la mer
Iceberg pris au piège dans la mer © AFP / TASHI TENZING

Mars n'a pas de lune et donc l'axe autour duquel la planète tourne peut changer de manière dramatique à cause de l'influence des autres planètes. Sur Terre, grâce à la Lune, le nord et le sud pointent toujours dans la même direction. Mais l'axe de rotation de la Terre bouge de quelques degrés ce qui est suffisant pour créer des perturbations gigantesques sur notre climat. Pour comprendre cela, il faut se souvenir que 99,9% de l'énergie de notre monde provient du soleil. En tournant autour de son axe nord-sud, la Terre est comme un poulet sur une broche. Cependant l'axe de la Terre n'est pas parfaitement vertical, ni parfaitement fixe. La lumière du soleil n'atteint donc pas toujours les pôles de la même manière.

Pourquoi cet axe bouge-t-il ? 

Ce sont les planètes du système solaire qui en sont la cause. Jupiter et Saturne n'attirent pas la Terre avec la même force lorsqu'elles sont proches et lorsqu'elles sont lointaines. Et ce serait encore pire si la Lune n'équilibrait pas le tout.

Les variations de l'axe sont connues avec précision aujourd'hui. Elles expliquent les glaciations mais il faut aussi tenir compte du fait que la Terre, dans son orbite, monte et descend par rapport au plan dans lequel elle se trouve. Milutin Milanković a d'ailleurs établi des paramètres de glaciation en comparant ces différents cycles avec exactitude, et il s'avère qu'une glaciation doit donc se produire tous les 100 000 ans sur Terre. Les glaciations ont donc bien une origine spatiale.

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.