Portes ouvertes chez des architectes, expos, balades urbaines, visites de chantiers ou d'ateliers...Coup de projecteur sur les journées nationales de l’architecture, qui se déroulent du 16 au 18 octobre.

Bâtiment durable avec façade de jardin vertical vert dans la ville avec un ciel bleu.
Bâtiment durable avec façade de jardin vertical vert dans la ville avec un ciel bleu. © Getty / Artur Debat

A travers ces journées nationales, l’objectif est de sensibiliser à l’architecture. C’est l’occasion de mettre en avant le travail des architectes. De les voir. De les rencontrer. De mieux comprendre ces chroniqueurs de l’époque, avec un thème : « Levez les yeux ». 

L’architecture c’est aussi penser la ville de demain. C’est la prise en compte d’enjeux environnementaux, sociaux, économiques et sanitaires. Cela concerne nos modes de vies, nos façons de vivre et d’habiter. Les bâtiments, les espaces intérieurs, le travail, les transports, la mobilité…

L’architecture c’est aussi la prise en compte des matériaux durables, c’est imaginer la pérennité d’un bâtiment mais aussi sa possible transformation, être au service de la ville, être à l’affût des évolutions.  Anticiper. Innover.  Mais aussi construire des habitats sains et écologiques.

Des exemples d'initiatives et de rendez-vous 

Ces journées nationales proposent des balades, des expos, des visites de chantier ou d’ateliers. Par exemple en régions, on peut voir :

Une maison bioclimatique et passive à Thiez en Haute Savoie. A Ploemeur, en Bretagne, une maison de 1956 entièrement rénovée via la permaculture. A Aurignac, en Occitanie, une maison bâtie en lisière d’un bosquet de chênes protégée de la chaleur et du soleil en été, et qui laisse filtrer la lumière naturelle à partir de l’automne.

On peut aussi profiter de conseils d’architectes dans de nombreuses villes comme à Perpignan, Roubaix et Clermont-Ferrand, tandis qu’à Nantes, on peut s’élancer pour une expédition urbaine.

Des rendez-vous en Ile-de-France 

A Saint Denis, des promenades autour de la Basilique sont prévues. Il y a aussi une expo de maquettes à La Villette, des balades à Ivry, des défis d’architectes à Aulnay-sous- bois…

Et puis à Boulogne Billancourt, la Seine musicale peut se visiter. A Paris, l’habitat écologique est à l’honneur au Pavillon de l’Arsenal.

Pour les enfants,  près de la Place Saint-Sulpice, un atelier sur le thème : « Dessine-moi une maison ». Les enfants peuvent même réinventer Notre Dame, à la Cité de l’architecture et du patrimoine.

Sans oublier des portes ouvertes comme dans l’atelier Canal, situé dans le Marais. L’architecte Patrick Rubin est prêt à répondre à toutes les interrogations :

L’architecture c’est le quotidien. C’est s’occuper des gens, les aimer, travailler avec la matière humaine.  Nous, nous avons une science. Ce n’est même pas un métier, c’est un engagement.  Ce qui est important, c’est que l’on parle à nos voisins. Les journées de l’architecture sont faites pour regrouper les gens qui ne savent pas. Et c’est open bar dans nos ateliers. On les recevra bien et ils lèveront les yeux (thème de l’édition 2020). Patrick Rubin

Au total, plusieurs centaines d’événements sont organisés partout en France (dans le respect des règles sanitaires).  

Et puis, à noter que le Conseil de l’Ordre des architectes lance cette semaine sur son site un livre blanc 2.0. 

Une Université permanente de l’architecture et du cadre de vie. Ce livre blanc est conçu comme un laboratoire d’idées. Chacun peut y participer.  Les professionnels comme les particuliers.

Aller plus loin 

L’événement "Les architectes fêtent les Journées nationales de l'architecture" est organisé en partenariat avec le ministère de la Culture, coordonné par le Conseil national, porté par les Conseils régionaux de l'Ordre des architectes et soutenu par le Réseau des maisons de l'architecture, France Inter et Maison à part.

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.