Lutte contre les passoires thermiques, aides financières, nouveaux diagnostics…au-delà du confort et des objectifs environnementaux, la valeur verte va prendre de plus en plus d’importance pour la vente et la location de nos logements.

Les enjeux de la rénovation énergétique.
Les enjeux de la rénovation énergétique. © Getty / Thomas Jackson

Les dernières études démontrent qu'il y a une vraie prise de conscience.  La rénovation des logements, c’est l’affaire de tous. Améliorer la qualité de l’air, réduire la facture énergétique, limiter les gaz à effet de serre...Rénover une maison ou un appartement qui le nécessite, c’est important.  C’est bon pour les propriétaires, les locataires, le confort, l’environnement. C’est bon également pour les entreprises puisque cela génère des emplois. 

La rénovation énergétique de logements est au cœur de nombreux enjeux. Ecologiques, économiques et politiques. D’autant que le gouvernement veut en finir avec ce qu’on appelle les passoires thermiques.

  • Près de 4 millions 800 000 logements en France sont concernés. 
  • Dont 2 millions en location dans le parc privé. 

Des logements qui consomment beaucoup trop d’énergie et qui ont des étiquettes F et G dans le DPE. (C’est le Diagnostic de Performance Energétique. Il sera d'ailleurs corrigé au 1er juillet 2021. Un acheteur (ou un locataire) pourra se retourner contre le vendeur (ou le propriétaire) si ce dernier a menti sur le DPE. 

L’idée, dans un premier temps, est d’inciter à rénover à travers des aides financières comme MaPrimeRénov', et puis si ce n’est pas fait, ce sera l’interdiction à la location. 

Progressivement les biens trop énergivores vont sortir du parc locatif privé 

  • En 2023, pour les logements à consommation d’énergie excessive (classes F et G) : Interdiction d’augmentation de loyers lors du renouvellement du bail ou à la remise en location.
  • En 2025, les seuils de consommation énergétiques seront relevés. 
  • En 2028, les biens qui n’auront pas été rénovés pour sortir des classes F et G seront carrément interdits à la location.

Avis donc aux propriétaires bailleurs et aux locataires. La consommation énergétique sera inscrite dans la loi

Aujourd’hui, un logement décent c’est un logement qui fait plus de 9m2, qui a un point d’eau et une fenêtre. Demain, nous allons rajouter un critère énergétique pour dire qu’un logement est décent si lorsque vous le chauffez, vous ne chauffez pas plus l’extérieur que l’intérieur. Donc si n’est pas une passoire thermique. ( Emmanuelle Wargon, ministre du Logement)

Ce qui veut dire qu’un locataire pourra se retourner contre son propriétaire en cas de manquement ou d’erreur et pourra obtenir réparation. 

Parallèlement, il ne faudrait pas que l’éradication entraîne moins de logements sur le marché. L’agenda climat devra aussi tenir compte de l’agenda des copropriétés.

En attendant, des aides financières sont proposées pour inciter à la rénovation énergétique : Ma PrimeRénov'. Tous les propriétaires peuvent en bénéficier. Les copropriétés aussi. Pour les propriétaires bailleurs se sera à partir de juillet.
Il y a un site dédié maprimerenov.gouv.fr 

Rénover c’est bien quand on a des aides mais ce n’est pas une raison pour se lancer les yeux fermés. Antoine Desbarrières, directeur de l’association Qualitel : 

Une rénovation cela peut assez coûter cher et il faut que ce soit fait à bon escient par rapport à des biens qui en vaille la peine, qui en ait la valeur. Et puis quand on parle de rénovation globale au sens de MaPrimeRenov ‘ on parle de rénovation énergétique mais n’oublions pas les éléments essentiels en terme des structures. Est-ce que l’immeuble ou la maison est solide, pérenne ? Est-ce qu’il n’y a pas des problèmes d’étanchéité ? de fondations ? voire d’emplacement à risque ? ( Antoine Desbarrières)

Avant se lancer, il faut bien s’informer.  Réaliser des audits. Le carnet de santé de notre logement, ce n’est pas qu’une tendance. C’est un indicateur de confort et de qualité de vie. S’il faut faire attention demain à maintenir l’offre pour loger le plus grand nombre, Une chose est sûre, au-delà de l’emplacement et de la surface, la valeur verte d’un logement va prendre de plus en plus d’importance.

Aller plus loin 

Programmation musicale
  • Jose GonzalezEl invento2021
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.