Un « appel à idées » a été lancé par une Fondation auprès d'étudiants pour imaginer la ville de demain. Le défi : imaginer des villes et des lieux de vie plus humains, inclusifs, durables et respectueux de l’environnement. Et bien sûr que ce soit réalisable...

Un challenge étudiant sur la ville de demain
Un challenge étudiant sur la ville de demain © Getty / Freder

La fondation Palladio a lancé un concours sur le thème de la ville de demain. Un concours ouvert aux étudiants de Bac + 2 jusqu’à Bac + 6 (lancé en octobre dernier). Le défi : imaginer des villes et des lieux de vie plus humains. Inclusifs. Durables et respectueux de l’environnement.
Au total, environ 1600 étudiants répartis en plusieurs équipes, d’une centaine d’écoles ont participé à ce challenge.  Les finalistes ont pu se présenter devant un jury. Et pitcher. La finale a eu lieu il y a quelques jours.

Les lauréats 

Premier lauréat, l’équipe « Dans ma rue » ; 4 étudiantes du cycle urbanisme de Sciences Po Paris. 

Leur idée : proposer aux promoteurs immobiliers qui remportent un appel d’offre…un partenariat.  Avec un nouvel outil qui s’appelle Foncier commun (porté par une coopérative du même nom). Le promoteur s’engage à allouer une partie de son foncier pour créer un espace commun en rez-de-ville. Au pied de futurs immeubles qu’il doit construire.

Inclure dans le projet immobilier, un lieu de rencontre, un lieux de vie. Un espace qui pourrait servir à des associations locales. Avec une plateforme numérique citoyenne pour faciliter la gestion des lieux, l’animation et la communication auprès des habitants. Anna Quenneville (équipe "Dans ma rue" ): 

Foncier commun est un outil qui bénéficie à tous les acteurs de la fabrique de la ville. Pour les habitants, c’est la promesse d’un engagement plus fort dans la vie de quartier. Pour les collectivités, c’est la garantie que tous les projets immobiliers sur la commune auront un impact social positif et pour les promoteurs c’est la garantie que dès la livraison du projet, la vie de quartier sera animée.  (Anna Quenneville)

Le but de l’outil est qu’il soit adaptable sur tous les sites.  Pour des quartiers en construction mais aussi ceux qui sont en phase de renouvellement. 

Autre lauréat…l’équipe de « Fami: liées » 

On connaît le coliving où généralement ce sont des jeunes, qui partagent des espaces communs au sein d’une résidence. Là, il s'agit de l’habitat partagé pour des familles (avec ou sans enfant). Dans une résidence : plusieurs appartements, des logements privés du T3 au T5.  Sur le pallier, des espaces semi-communs type buanderie, grand séjour...Et puis aux derniers étages, des espaces partagés : Chambre d’amis, salle de jeux, salle de télétravail, une bibliothèque…mais aussi des services entre voisins comme la garde des enfants ou des cours particuliers. Tout cela avec une charte et un accompagnement. Et même une nouvelle forme de propriété qui dissocie le bâti du foncier.

Des défis qui sont bien dans l’air du temps….Mathieu Garro de la Fondation Palladio : 

L’immobilier et la ville c’est aussi concevoir, financer, construire, gérer, commercialiser les espaces, les infrastructures et les lieux de vie qui font la ville. ( Mathieu Garro)

Des projets qui ont vocation à être développés puis pérennisés…En tous les cas, être à l’écoute des futurs talents, faire évoluer les secteurs et les métiers qui participent à la transformation de la Cité, c’est déjà - en soi - un beau challenge. Reste à concrétiser les idées. Pour la fabrique de la ville, l’enjeu est d’intérêt général.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Aller plus loin 

Programmation musicale
L'équipe