Plus d’espace, plus de vert, des coins pour télétravailler, dans le neuf, des opérateurs s’engagent à tenir compte des nouveaux usages et construire des logements en respectant davantage la santé et l’environnement.

Construire autrement
Construire autrement © Getty / Aleksandar Nakic

Parce qu’il répond à une prise de conscience. De responsabilité des professionnels du résidentiel. Côté logement, globalement et toutes les études le démontrent, les Français aspirent à plus d’espaces intérieurs et extérieurs. Et ils constatent que leur logement n’est pas adapté au télétravail.

Côté construction de bâtiments, Il y aussi une prise de conscience des enjeux environnementaux. Le mouvement était déjà engagé, le Covid a accéléré les défis des promoteurs. Olivier De la Roussière, président de Vinci Immobilier : 

La grande leçon, c’est que les Français se sont rendus compte que le logement c’était la dernière "forteresse". Face à cette crise, quand on s’est retrouvé tous dans son logement…c’était beaucoup plus facile à vivre quand il était bien agencé, plus agréable et s’il disposait d’un espace extérieur. Le logement neuf a vraiment un atout extraordinaire par rapport à d’autres. (Olivier de la Roussière)

Si l’on ajoute les nouvelles réglementations environnementales, le rapport à la nature dans les programmes va sans doute,  s’intensifier. 

On a un vrai besoin de nature dans les programmes. On a besoin de végétalisation, de bio diversité. On a besoin de beaucoup de choses de ce type-là. Ce qui est très important, c’est à la fois l’utilisation de l’économie circulaire, la préservation du milieu naturel, la lutte contre le réchauffement climatique et la consommation de carbone. (Olivier de la Roussière). 

Autre opérateur dans le résidentiel, Cogedim vient de lancer 10 engagements pour tous ses futurs logements. Deux piliers : santé bien-être et éco responsabilité. Il promet une meilleure qualité de l’air intérieur, des balcons et des espaces extérieurs plus larges et même des espaces pour télétravailler et s’isoler. Quelle que soit la taille du logement. Vincent Ego, directeur général de Cogedim :

Une ou plusieurs solutions sont proposées d’aménagement d’un corner qui permet de télétravailler dans un espace adapté. C’est par exemple, sous une grande fenêtre dans des séjours, c’est un coin dédié dans une chambre avec un mobilier adapté... Au total 100 % de nos logements ont une solution de télétravail proposé dès le départ.  (Vincent Ego).

Parmi les autres engagements : améliorer le confort thermique, acoustique, offrir des espaces verts collectifs mais aussi privatifs. Et même faire appel à des écologues pour réaliser des études en amont sur les projets. C’est à dire mesurer tous les impacts sur l’environnement et la biodiversité.  L’opérateur s’engage à amortir le surcoût et que cela ne coûte pas plus cher à l’acquéreur final.

Développer des habitats plus sains, plus écologiques, évolutifs et avec d’avantage d’espaces dedans comme dehors…voilà de sacrés défis à relever.

Programmation musicale
L'équipe