Zoé Varier continue ses promenades quotidiennes avec sa chienne, Yoko, dans les rues de Malakoff. Quelques questions au programme de cette semaine : comment, loin de ses clients, une libraire pense-t-elle à la librairie qu'il lui faudra inventer pour demain et comment les bacheliers déjà diplômés restent-ils motivés ?

Pour ce deuxième épisode, Yoko est en pleine forme, fière d'avoir désormais une page sur le site de France Inter, avec sa photo. À n'en point douter, Yoko aime faire de la radio. Elle attend, presque sagement, aux côtés de Zoé Varier lorsque celle-ci enregistre les personnes croisées pendant sa promenade. Et Yoko intervient, presque toujours au bon moment.

Cette semaine Yoko a fait la course avec la petite Ophélie à vélo, elle a écouté attentivement Valeria, sa maman. Elle a volé la balle du chien de Swasan, l'une des libraires de Malakoff, elle a couru au bout de la rue quand Hector et Emile, tout juste bacheliers, ont gratté quelques notes de guitare. Mais avant cela, pour ouvrir ce reportage, Yoko a fait la fête à Milo. Milo croisé chaque jour, assis au même coin de rue.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.