La bande originale du jour : Leïla Kaddour-Boudadi, Daniel Morin, Richard Lornac et Albert Algoud.

Pascale Arbillot et Michel Fau sont les invités de La Bande Originale. Ils reviennent sur la scène du Théâtre Antoine avec "Un amour qui ne finit pas" d'André Roussin à partir du 13 mai.

Un amour qui ne finit pas au Théâtre de l'Oeuvre
Un amour qui ne finit pas au Théâtre de l'Oeuvre © Marcel Hartmann Image à la Une

Après avoir conquis le public et la critique la saison dernière au Théâtre de l’Œuvre, cette comédie d’André Roussin est à l’affiche du Théâtre Antoine pour 50 représentations exceptionnelles à partir du 17 mai 2016.

Pour ne pas vivre une fois de plus un amour sans lendemain, Jean décide d’aimer à distance une femme avec laquelle il convient de n’entretenir que des rapports épistolaires. Alors qu’il s’épanouit dans cette relation d’un nouveau genre, excluant toute forme de jalousie et de souffrance, voilà que le mari décide de s’en mêler. Ce triangle amoureux se complique encore davantage lorsque la propre femme de Jean entre dans la danse.

Michel Fau dirige également Claude Perron dans "Brûlez-la" de Christian Siméon, un monologue qui nous raconte le destin de Zelda, muse et épouse de Francis Scott Fizgerald au Théâtre du Rond-Point du 25 mai au 19 juin:

Affiche de "Brûlez-la" au Théâtre du Rond Point
Affiche de "Brûlez-la" au Théâtre du Rond Point © / Théâtre du Rond-Point

Je n’ai jamais aimé la lune. Elle gâche l’obscurité. Devenue folle, Zelda, muse et épouse de F. Scott Fitzgerald, va périr dans les flammes. Michel Fau dirige Claude Perron dans un monologue tragique et fantastique. Descente aux enfers en costume de sylphide d’une femme libre et emprisonnée.

__

__ Énigmatique, enflammée, indocile, Zelda aime les hommes, les excès, les livres, l’alcool. Jusqu’au délire, jusqu’aux abus. Elle inspire le romancier F. Scott Fitzgerald, l’épouse. Elle le grandit, le rend fou. Il l’adore, puis la traque, la dissèque. Chacune de ses héroïnes rappelle Zelda, ses écarts, sa propension à la catastrophe. Ils forment le couple le plus fascinant de l’histoire de la littérature américaine. Écrivaine, danseuse, mentor incontrôlable, elle finit internée pour schizophrénie. Mais l’hôpital disparaît dans les flammes en 1948. Zelda meurt brûlée, elle a quarante-sept ans. En 2002, Jean-Michel Ribes met en scène La Priapée des écrevisses de Christian Siméon. Du même auteur, Le Cabaret des hommes perdus remue le Rond-Point quatre ans plus tard. Aujourd’hui, Siméon imagine les dernières heures de Zelda, monologue tragique, burlesque et fantastique, traversé par le fantôme de Scott. Ex-égérie d’Olivier Py, auteur, instigateur et chanteur ici encore de L’impardonnable revue…, Michel Fau a mis en scène Ibsen, Guitry ou Montherlant. Il dirige la comédienne Claude Perron dans le portrait brûlant de Zelda, descente aux enfers en costume de sylphide, entre un paquet de cigarettes et quelques verres de vin. Parcours d’une femme libre et emprisonnée. Pierre Notte

The Dandy Warhols sera en live pour trois titres : "Styggo", "You are killing me" et la reprise de "Baby come back" de The Equals et Eddy Grant.

The Dandy Warhols en concert :

Leur nouvel album "Distorland" est disponible depuis le 8 avril.

17 mai à Reims (la Cartonnerie)

18 mai à Lille (l'Aéronef)

Les lives de The Dandy Warhols dans La Bande Originale:

"Styggo":

__

"You are killing me":

__

__

Reprise de "Baby come back" de The Equals et Eddy Grant:

__

Morin n'est pas d'accord :

La bande originale de Pascale Arbillot et Michel Fau en quelques dates :

Le brouillon de culture de Leïla Kaddour-Boudadi :

►► Retrouvez la bande Originale sur notre page Facebook avec toutes les photos et informations des émissions!

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.