Après « Crimes et Châtiments » et « L’Idiot », Guillaume Gallienne nous propose de découvrir cet autre roman de Dostoïevski qui se lit comme un polar, « Les Frères Karamazov »

Fédor Dostoïevski, Gravure sur bois par Félix Vallotton en 1895 (Collection privée)
Fédor Dostoïevski, Gravure sur bois par Félix Vallotton en 1895 (Collection privée) © AFP / Fine Art Images / Leemage

Ça peut pas faire de mal continue en nouvelles diffusions d'émissions antérieures.

Cette fois, il s'agit de l’émission, Cycle Dostoïevski. Les Frères Karamazov, du samedi 13 février 2016.

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.