Ainsi parlait un leader de gauche à des salariés qui occupaient leur usine VENINOV entre les griffes d'un repreneur douteux. C'était en septembre 2011, lors des primaires socialistes, ce leader s'appelle Manuel Valls. Aujourd'hui ministre d'un pays dont le président, lors de la campagne présidentielle en janvier 2012, confiait "mon véritable adversaire il n'a pas de nom, pas de visage, pas de parti, il ne se présentera jamais sa candidature, c'est le monde de la finance, sous nos yeux en 20 ans, la finance a pris le contrôle de l'économie, de la société et même de nos vies". Une autre image, encore en 2012 : le Ministre du Redressement Productif posant en marinière pour défendre les produits Made in France. Aujourd'hui dans leur usine vide quelques salariés de Véninov résistent encore. Avec comme un sentiment de trahison. Reportage Charlotte Perry.

Programmation musicale :

  • Romain Dudek : "Poésie des usines"

  • Camille : "La France"
Usine Veninov
Usine Veninov © / Portraits de Campagne (Flick'r)
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.