Avant de nous rendre en Grèce, petit passage par la Sardaigne pour nous rendre compte que ce n'est pas tout à fait la carte postale qui se présente habituellement à l'esprit lorsqu'on prononce le mot "Sardaigne".

Les Sardes ne rigolent pas tellement en ce moment, comme les Grecs et les Anglais qui manifestaient hier.

Vous vous souvenez ? "Oui à l'Europe, Oui au traité constitutionnel !" Et ceux qui disaient "Non" étaient des traîtres, des lâches et des munichois. Et bien voilà ce que cette Europe a donné.

Reportage de Pascale Pascariello à Cagliari.

Programmation musicale :

  • Khorakhane : "Ma quale crisis"

  • Lucilla Galeazzi : "Lu Furastiero"

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.