Chittagong, février 2006
Chittagong, février 2006 ©

Au Bangladesh, 3 millions d’ouvrières fabriquent nos fringues. La semaine dernière, 400 de ces petites mains ont trouvé la mort dans l’effondrement d’un immeuble comprenant des ateliers de confection à Dacca, 150 autres sont toujours portées disparues sous les décombres. Dans ce même pays, 200.000 ouvriers s’attèlent à une autre activité, le « ship breaking », le démantèlement de navires.

Retour à Chittagong, où les immenses carcasses porteuses d’amiante et autres produits toxiques sont démantelées par des ouvriers payés entre 3 et 5 dollars la journée. Ils devraient porter des scaphandres, l’amiante et les déchets devraient être transportés dans de doubles sacs étanches et placés dans des containers de transports adaptés pour être conduits dans des décharges adaptées mais cette solution est trop coûteuse...

Nouvelle version d'un reportage de Giv Anquetil , etDaniel Mermet .

Première diffusion : mars 2006.

Programmation musicale :

  • Mri Taranath : "Sherijing"

Répondeur de l'émission :

Marion Dupas attend vos messages au 01 56 40 37 37

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.