Qu’y a-t-il de commun entre le coup d’Etat de Pinochet au Chili en 1973, le massacre de la place Tiananmen en 1989, les attentats du 11 septembre, la guerre en Irak, le tsunami , le cyclone Katrina, la crise financière aujourd’hui ? Pour Naomi Klein, tous ces moments de notre histoire récente sont liés à l’avènement d’un « capitalisme du désastre » qui met sciemment à contribution crises et désastres pour substituer la loi du marché et la barbarie de la spéculation aux valeurs démocratiques auxquelles les sociétés aspirent...

Nouvelle version d'un entretien avec Naomi Klein, traduit par Renaud Lambert.

Précédé d'un reportage d'Antoine Chao dans la manifestation "Les peuples d'abord, pas la finance" organisée dans le cadre du contre-sommet du G20 qui se tient jusqu'à vendredi en parallèle du G20 à Cannes.

Programmation musicale :

  • DJ SHORTCUT : "Impeach the President"

AGENDA :

Mercredi 9 novembre, Là-bas si j’y suis et le journal Fakir de François Ruffin organisent « La Nuit des Rapaces », une soirée de lutte contre la Finance en fanfare avec : Gérard Mordillat, les ex-Moulinex, Xavier Mathieu, la Compagnie Jolie Môme, Nicolas Lambert et bien d’autres.

Rendez-Vous, mercredi à 19 heures à la salle Olympe de Gouges dans le 11ème (Métro Père Lachaise).

Les références

L'équipe

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.