Chacun connaît une rue qui porte ce nom, un collège, une bibliothèque, mais qui était Ambroise Croizat ? C'est à lui, ministre communiste à la Libération, que l’on doit la Sécurité Sociale et les retraites. A lui et à ce peuple qui a poussé, derrière lui, des millions d’anonymes qui ont réclamé ces mesures, qui de leurs mains ont bâti les premières caisses. Mais ce fondateur de la Sécu nous prévenait, déjà : "Ne parlez pas d’acquis en face, le patronat ne désarme jamais."

Plus de 60 ans après sa mort, retour sur l'histoire de ce grand homme.

Nouvelle version d'un reportage de François Ruffin avec Michel Etiévent.

Programmation musicale :

  • Jean Ferrat : "Camarade"

  • Jean Nocher : "Nous allons au devant de la vie"

  • Marty : "Révolution"

  • Marianne Oswald : "La grasse matinée" (paroles de Jacques Prévert)

Le site internet de Michel Etiéven :www.micheletievent.lautre.net

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.