C'est un état de choc jusque dans les profondeurs de la mémoire du pays, partout des manifs, des rassemblements avec, en tête, les militants ANTIFA, dont Clément faisait partie. Un choc qui peut être un réveil face à une extrême droite qui a repris du poil de la bête immonde ces derniers temps, encouragée par la banalisation du Front National et la résignation générale. Si cette prise de conscience va au-delà de l'émotion et entraine une mobilisation organisée contre les groupuscules xénophobes et violents, alors Clément ne sera pas tout à fait mort pour rien. C'est là, en tout cas le véritable hommage qui lui serait rendu. Reportage dans les rassemblements à Paris, Anaelle Verzaux . Entretien avec Zeev Sternhell , historien, auteur de "Ni droite ni gauche".

Programmation musicale :

  • Sabayo : "La peste"

  • Hdji Lazaro : "Tout se dégrade"

Répondeur de l'émission :

Marion Dupas attend vos messages au 01 56 40 37 37

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.