Tout brûle déjà. L’incendie des consciences reste le moteur de La Rumeur. Quinze ans déjà que le groupe assaille le débat politique et public. Philippe, Ekoué, Mourad et Hamé ne diront pas autre chose sur la scène de l’Olympia, ils le scanderont : « Les violences d’Etat sont scandaleuses. Elles touchent toujours les mêmes. »

Cette domination de classe ne dit qu’une chose : être issu de l’immigration, naître et grandir dans un quartier c’est, malgré soi, être dépositaire d’une histoire de répression.

Hamé l’a écrit dans un fanzine. Ce texte, « L’insécurité sous la plume d’un barbare » lui a valu, ainsi qu’à ses compagnons, le procès le plus long de l’histoire du rap en France. Huit années de procédure, lancée en 2002 par le ministère de l’Intérieur, dont le locataire de l’époque était un certain Nicolas Sarkozy… Une procédure qui se terminera par une relaxe en 2010 sous le règne du même Nicolas Sarkozy.

Tout brûle déjà
Tout brûle déjà © Robin / La Rumeur production

De ces huit années passées à se servir d’un tribunal comme d’une tribune, La Rumeur est devenue un Lanceur d’alerte.

En 2012, le fond demeure mais la distance se réduit. Tout brûle déjà projette les rappeurs de La Rumeur au centre de leurs écrits. Charriant dans un même flot désordres intimes et désordres sociétaux. « Parce qu’au moment où l’on devient un personnage public, on est dans l’obligation de s’en servir pour s’exprimer sur ces sujets dont tout le monde ou presque se fout. »

Un reportage de Gaylord Van Wymeersch .

...........................................................................................................................................................

Programmation musicale :

  • Tout brûle déjà

  • Blessé dans mon ego

  • Hors sujet

...........................................................................................................................................................

Album :

  • Tout brûle déjà, La Rumeur production, 23 avril 2012

Toutes les infos sur le www.la-rumeur.com

...........................................................................................................................................................

A l'agenda :

L'association des amis de la démocratie organise son prochain Café de la démocratie à la Brasserie Le Félix-Faure, à Nice, ce mercredi. A partir de 18h30, venez débattre sur le thème : "Confiscation de la démocratie par la finance ?"

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.