Manif du 9 octobre
Manif du 9 octobre © ouvrièrecommunisme.com

Le matin, donc. Devant les grilles du Salon de l’auto, plus d’un millier d’ouvriers de l’industrie automobile – les « PSA » d’Aulnay, les « Ford » de Blanquefort, les « Renault » de Flins, les « General Motors » - font entendre leur voix et veulent entrer dans le Salon. En face d’eux, 200 à 300 CRS qui les neutralisent à coup de gaz lacrymo. En guise de réponse, les jets de pierre fusent. Le climat est plus que tendu. Inédit.

Pour mémoire, des salariés en colère s’étaient déjà massés devant les grilles du Salon de l’auto en 2008 sous le mot d’ordre « Tous au Mondial de l’Auto » puis en 2010 sous la bannière « Mondial de l’automobile : épisode II ». Ils avaient pu y entrer, ce qui n’a pas été le cas cette fois-ci…

Refoulés, ils sont donc partis rejoindre les « Good Year », les « Fralib », et autres « Arcelor », dans le cortège de cette journée européenne contre les licenciements.

Une journée, en France, portée par la seule CGT. Selon la centrale syndicale, plus de 90 000 manifestants auraient répondu à cet appel à Paris et à Marseille, mais aussi à Rennes, Toulouse, Epinal, Belfort, Bordeaux, Lyon, Le Havre et Clermont-Ferrand. Avec pour mots d’ordre : la défense de l’industrie et de l’emploi ; la solidarité et les convergences des luttes avec les salariés grecs, portugais, espagnols…

Un reportage d'Anaëlle Verzaux, Sarah Lefèvre et Gaylord Van Wymeersch.

Programmation musicale :

  • La Molex, par Les Grandes bouches

  • Tout le monde à l'usine, par Raymonde et les blancs becs

  • Travailleurs, par Bruit qui court

...........................................................................................................................................................

Pour aider au financement du voyage des Samsonite aux USA contre les intérêts de la Bain Capital :

A.C. Samsonite

Présidente : Brigitte Petit Secrétaire : Delphine OgrodowiczTrésorier : Bernard DaubenfildCourriel : bernard.daubenfild@orange.fr

Tél. 06.30.27.96.46

L’association a pour but de défendre les salariés de l’entreprise Samsonite.

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.