C'est une des dates les plus noires de l'histoire de la gauche au XXe siècle : il y a quarante ans, le 11 septembre 1973, le putsch de la junte du général Pinochet mettait un terme, dans un bain de sang, à trois années d'une expérience sans précédent. Pour la bourgeoisie chilienne, comme pour les dirigeants des Etats-Unis, il fallait briser le rêve de Salvador Allende et de l'Unité populaire, cette transition pacifique qui allait vers un socialisme démocratique...

Entretien Daniel Mermet avec Armand Mattelart et Bruno Muel, réalisateur du documentaire Septembre chilien - filmé à Santiago quelques jours après le coup d'Etat du 11 septembre 1973 http://www.youtube.com/watch?v=ykItpPuz-ds Sa sortie est prévue dans les salles le mercredi 2 octobre. Plus d'informations sur le site du documentaire http://septembrechilien.net

A noter également, la sortie de "hijos del exilio/enfants de l'exil" , magnifique petit livre de photos et de témoignages du photographe Éric Facon et du journaliste Diego Olivares, aux éditions Créaphis http://www.editions-creaphis.com

Ce mercredi, rendez-vous à 18h30, place Garibaldi, pour une lecture publique du dernier discours du président Allende le matin-même du putsch militaire dans les locaux du palais de la Moneda.

Du 11 au 17 septembre, festival du film chilien - du Chili documentaire au nouveau cinéma chilien - au Nouveau latina, 20 rue du Temple, 75004 Paris http://www.lenouveaulatina.com/films/1536

.............................................................................................................................................................

Programmation musicale :

  • Compromission con Allende, par Carlos Puebla y sus tradicionales
Salvador Allende quitte le palais de la Moneda
Salvador Allende quitte le palais de la Moneda © REUTERS
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.