Régis, en avril 2014, tenant son portrait pris en 1995 par Daniel Mermet
Régis, en avril 2014, tenant son portrait pris en 1995 par Daniel Mermet © Radio France / Daniel Mermet

Le 23 mai 1994, Daniel Mermet et Jérôme Bastion (RFI), avec quelques militaires du FPR et trois journalistes tanzaniens, sont les premiers à découvrir le charnier de Nyarubuye, quarante jours après le massacre.

Parmi les corps, ils découvrent une fillette encore en vie, Valentine. L'année suivante, avec Salvatore et Saka-Maï, Daniel Mermet finira par la retrouver. Valentine vit maintenant aux États-Unis. Elle vient même d'être maman.

Aujourd’hui, vingt ans après, nous retournons à Nyarubuye avec Placide, le petit frère de Valentine. Les cadavres autour de l’église n’y sont plus, mais les fantômes du génocide sont bien présents…

Reportage : Giv Anquetil, Daniel Mermet

Programmation musicale

  • Naho se bene wacu , par Christine Schaller

  • Nyirigira , par la chorale de Kigali etles voix de Kicukiro

À lire

Le dernier numéro de la revue Vingtième siècle , consacré au"Génocide des Tutsi rwandais, vingt ans après" (Vingtième siècle n°122, avril-juin 2014, aux Presses de Sciences Po)

À voir : quelques images d'Alexis Cordesse

JUSQU'AU 17 MAI 2014

__

JUSQU'AU 25 MAI 2014

__

- Rwanda, wounded vision , une exposition d'Alexis Cordesse . Musée Kazerne Dossin, Goswin de Stassartstraat 153 B-2800 Malines, BELGIQUE, tél : 0032 (0) 15 29 06 60

JUSQU'AU 14 SEPTEMBRE 2014

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.