2000 par jour ? 2 500 ? 3 000 ? La destruction s'étend en profondeur, chaque jour des familles plongent, des régions s'enfoncent. Pour les éditorialistes bien au chaud derrière leurs écrans, ce n'est qu'un mauvais moment à passer, c'est la "destruction créatrice qu'est l'économie" et voila tout.

A bas la "nostalgie geignarde", à bas la "Zolattitude" ! "Etre de gauche, c'est fermer Florange "! Les chiens de garde aboient, la caravane du chômage avance, la résignation l'emporte.Pas partout.

Aujourd'hui nous sommes avec les "SAMSONITES". Virées par des patrons escrocs et par un fonds d'investissement américain, elles se battent depuis des années. Elles sont mêmes allées jusqu'aux Etats-Unis pour poursuivre leurs adversaires.

Les "SAMSONITES" ne lâcheront rien !

Reportage Anaëlle Verzaux.

Programmation musicale :

  • Renaud : "El pinsionnée"
Bain Capital contre les Samsonites
Bain Capital contre les Samsonites © Radio France
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.