Il y a 20 ans, en 1991, Là-Bas Si Jy Suis consacrait une série de reportages à cette "Journée portée disparue", le massacre des Franco-Algériens de Paris manifestant pacifiquement par la police du Préfet Maurice Papon.Depuis 20 ans, débats, études, films, chansons, actions militantes, ont remis cette date dans l'histoire commune et entraîné l'exigence d'une reconnaissance de ce crime d'Etat.

Programmation musicale :

  • Les Têtes Raides : "Gueule de loup"

  • Eddy Mitchell : "Tu parles trop"
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.