19 mars 2012, Algérie, cinquantième anniversaire du cessez le feu.

Pour eux le feu n' a pas cessé. A petit feu sous la cendre, pendant des années le silence les a rongé. Mémoire douloureuse, que celle des deux millions d'appelés en Algérie de 1954 à 1962. Longtemps leur parole fut confisquée. Mais depuis vingt ans, peu à peu, l'histoire des Appelés prend sa place dans la mémoire commune comme dans celle des familles. Il y a quinze ans, en 1998, LA-BAS faisait entendre la parole refoulée des sans grade de la guerre sans nom. Avec des voix inédites évoquant la solitude, la violence, l'amertume d'une génération perdue. Pour la première fois ils parlaient de la torture qu'ils avaient pratiquée. Et des ordres qu'ils avaient reçus. Et des lettres d'amour attendues. Paroles mémorables , que nous retrouvons dans cette nouvelle série, ILS EURENT VINGT ANS DANS LES AURES. Reportage Giv Anquetil, Daniel Mermet, France Inter à partir du jeudi 15 mars.

Programmation musicale :

  • Marche du premier commando
  • Eddy Mitchell : "Soixante, Soixante-Deux"

  • Michel Ferchaud : "Je vous rends ma médaille"

lien image dossier algérie
lien image dossier algérie © Radio France

Les références

L'équipe

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.