Déplacer le problème. Faire du chiffre et garder un « bouc-émissaire » sous le coude. La question des Roms de France, des Roms en France n’a pas fini d’être posée. D’autant que si les premiers sont estimés entre 400 000 à 500 000, les seconds sont environ 15 000.

Des ultra-pauvres qui ont fui des pays en pleine déroute économique.

Suite au démantèlement du camp d’Evry, le 22 août dernier, la Commission européenne s’est dite « prête à soutenir le gouvernement français pour un meilleur encadrement » des conditions d’évacuation.

Parmi ces décisions, Cécile Duflot avait évoqué à la fois la suppression de la taxe due aux employeurs ainsi que l’élargissement de manière très importante de la liste des métiers auxquels les Roms pourraient prétendre.

Roms à Viry-Châtillon
Roms à Viry-Châtillon © eisenbahner/FlickR

Mais même avant cela, pour s’intégrer, il faut un toit.

Certaines municipalités, sur le modèle de l’autoconstruction menée par les Castors à l’après-guerre, essayent donc d’apporter des solutions ou tout du moins de trouver des alternatives. Comme à Viry-Châtillon où associations et élus essayent de « choisir parmi les terrains appartenant à l’Etat, ceux qui sont susceptibles d’être aménagés de façon sommaire, avec un accès à l’eau, des toilettes et des poubelles. Avec ce minimum là, au moins on peut vivre… »

Combien de temps ? Aujourd’hui, second reportage de cette série de Charlotte Perry .

Programmation musicale :

  • Rusasca Lui Filon, par la Fanfare Ciocarlia

  • Na Rov Gazhi, de Romano Drom

...........................................................................................................................................................

Autour du thème :

  • Django Reinhardt, swing de Paris, exposition à la Cité de la musique, jusqu'au 23 janvier 2013. Concerts tous les vendredis et samedis. Fermeture le lundi.

  • Les fils du vent. Le swing de Django souffle sur leurs guitares, un film de Bruno Le Jean, production Les films du Veyrier (octobre 2012). www.lesfilsduvent-film.com

...........................................................................................................................................................

A ne pas manquer !

Mardi 16 octobre à 20h30 : chants révolutionnaires espagnols1ère partie: Projection d’un documentaire inédit de 15 minutes de Jean Ortiz sur le thème des enfants volés sous le franquisme suivie d’une rencontre avec le réalisateur 2ème partie: Concert par le groupe El Comunero

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.