« Les modèles communautaires sont détestables. » En disant cela, l’intellectuel et ancien ministre libanais Georges Corm pointe aussi bien Georges W Bush, Claude Guéant que les Frères musulmans. A cette liste pourraient s’ajouter ces noms de la généralisation de cette seule lecture des conflits : BHL, Bruckner & Co.

Georges Corm
Georges Corm © France 24

Alors qu’au Moyen et au Proche-Orient, l’Occident livre ses leçons de démocratie… à géométrie plus que variable, Georges Corm revient, ce lundi et demain mardi, sur une autre clé d’analyse géopolitique que le seul fait religieux : celui d’un retour au droit international qui ne peut être que républicain, celui-là…

Entretien de Daniel Mermet.

Remerciements à Georges Corm et à Valérie Crova, à Beyrouth.

................................................................................................................................................................

Bibliographie :

  • Le Proche-Orient éclaté, éd. La Découverte (1983)

  • Géopolitique du conflit libanais, éd. La Découverte (1986)

  • Orient-Occident, la fracture imaginaire, éd. La Découverte (2002)

  • Le nouveau gouvernement du monde. Idéologies, structures, contre-pouvoirs, éd. La Découverte (2010)

  • Pour une lecture profane des conflits. Sur le retour du religieux dans les conflits contemporains du Moyen-Orient, éd. La Découverte, 2012

................................................................................................................................................................

Programmation musicale :

  • Tango, Ziad Awad

  • Ramallah, Behrang Miri

  • Free Libya rap, Ar Fin
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.