Ah, qu' elle était jolie la révolution tunisienne, vous vous souvenez, il y a juste trois ans, la "Révolution de jasmin" ? Aujourd'hui, il faut bien le dire, c'était mieux avant. Je parle pour les entreprises françaises. Tranquillité sociale, main d'oeuvre habile et docile, et surtout pas chère... Aujourd'hui même les femmes sont syndiquées et exigent des conditions impossibles... si bien qu'on est obligé de partir... Et de revenir, une fois que le syndicat est cassé et que les meneuses sont rejetées...

Voilà ce qui s'est passé chez LATelec , entreprise française en Tunisie. Sauf que les meneuses sont toujours là, soutenues par leurs camarades et leur syndicat.

MONIA , SONIA et les autres, les tunisiennes ne baissent pas les bras...

Reportage en Tunisie : Antoine Chao

Programmation musicale

  • Ya touness , par Nawel Ben Kraiem

  • Ma Lkit , par Emel Mathlouthi & Blackjoy
 Manifestation devant le siège de l'Union tunisienne générale du travail (UGTT) à Tunis le 7 avril 2012
Manifestation devant le siège de l'Union tunisienne générale du travail (UGTT) à Tunis le 7 avril 2012 © Med Amine Ben Aziza - Demotix - Corbis

Les liens

page Facebook du Comité de Soutien aux Luttes du Peuple Tunisien

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.