Le procès de sept policiers pour homicide involontaire ou non assistance à personne en danger s'est ouvert lundi 16 janvier à Grasse, près de quatre ans après la mort par asphyxie du jeune HAKIM AJIMI lors d'une interpellation mouvementée. Nouvelle bavure policière ? C'est ce que pensent les jeunes des quartiers populaires venus soutenir la famille et les proches d'Hakim. Depuis des années la lutte contre les violences policières a été le moteur des mouvements des quartiers populaires comme le MIB (Mouvement de l'Immigration et des Banlieues) et le FSQP,( Forum Social des Quartiers Populaires) qui tentent de faire entendre la voix des quartiers. Entre marginalisation et récupération et bien loin des candidats aux élections à venir, nous sommes avec eux dans le car pour Hakim.

Reportage Dilah Teibi.

Programmation musicale :

  • Keny Arkana : "La Rage"

  • Casey : "Je lutte"

  • Assassin : "Etat policier"
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.