« Si par hasard au piano bar… »

Encore quelques numéros retrouvés au fond des archives de l'INA de « Si par hasard au piano bar… » saison 1983 – 1984. Avec notamment Roland Topor, Catherine Sauvage et Gébé.

Suite de notre rétrospective à l'occasion de la remise par la Scam à Daniel Mermet du Grand Prix 2013 « pour l’ensemble de son œuvre »*

Chaque jour, dans « Si par hasard au piano bar… », Daniel Mermet interrogeait ses invités au sujet de son père, Charlie, un musicien vagabond dont il avait perdu la trace. Fiction ou réalité ? On ne le sut jamais…

D’Alain Bashung à Dizzie Gilepsie, de Renaud à Juliette Gréco, de Roland Topor à Gébé, de Paco Ibanez à Barbara… toutes et tous sont venus raconter leur rencontre avec ce pianiste aventurier.

Aujourd’hui, Roland Topor, Catherine Sauvage et Gébé évoquent celui qui disait « je suis comme je fuis ». *Alors que ce n’est qu’un début !

Les archives de Là-bas si j'y suis
Les archives de Là-bas si j'y suis © / Daniel Mermet

Programmation musicale (non exhaustive) :

  • Leon Redbone : "Mississippi delta blues"

  • Roland Giraud : "Dites, ça vous dirait de tirer un p'tit coup avec moi ?"

  • Slim Gaillard : "Chicken Rythm"

  • Catherine Sauvage : "Toi qui disais, qui disais"

"Si par hasard au piano bar" (1983-84)

  • Avec Claude Nougaro , émission du 01/11/1983

  • Avec Gébé , émission du 15/04/1984

  • Avec Catherine Sauvage , émission du 05/01/1984

  • Avec Roland Topor , émission du 29/05/1984

Répondeur de l'émission :

Marion Dupas attend vos messages au 01 56 40 37 37

Bon plan :

THÉÂTRE ET POLITIQUE

Au CICP (21 ter rue Voltaire 75011 / m°, Rue des Boulets) dès 19h45 ce soir.

Soirée en présence de Sylvie Gravagna de la compagnie Un pas de côté et d’Olivier Neveux auteur de Politiques du spectateur (La découverte). La soirée commencera à 20h par la pièce de Sylvie Gravagna Victoire, la fille du soldat inconnu . S’ensuivra une discussion en compagnie de celle-ci et d’Olivier Neveux, auteur de Politiques du spectateur , sur les rapports entre théâtre et politique.

Victoire, la fille du soldat inconnu (Sylvie gravagna / Un Pas de Côté) : en douze tableaux, Sylvie Gravagna raconte la jeunesse de Victoire Bayarht - surnommée Chourinette - de sa naissance, le 14 juillet 1916 à Paris, alors que son père meurt à Verdun dans un grand feu d’artifice, jusqu’à l’année 1949, où elle lit « Le Deuxième Sexe » de Simone de Beauvoir, non sans soulagement...

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.