"Nous avons décidé de ne plus lire les livres mais les rides de nos ancêtres", David Choquehuanca

Vioques. Schnocks. Déchets, débris... On peut y aller avec les vieux. 15 000 disparus l’été 2003, pendant la canicule. On a oublié.

1,6 million de personnes de plus de 85 ans en France. Et pourtant, le vieux, c’est l’autre. Celui que l’on ne veut pas voir. Sauf ceux qui ont compris que le vieux est rentable. Car quelle industrie peut se prévaloir d’une telle perspective d’avenir ?Suite du reportage de Charlotte PerryPremière diffusion le mardi 17 novembre 2009

Programmation musicale: - Nonnes Troppo : "Quadrille du 3e âge" - Jean Ferrat : "Tu verras tu seras bien"- Mrs Miller : "Hard day’s night"

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.