Les provocations homophobes du député UMP Christian VANESTE sur "la légende de la déportation des homosexuels" a ramené l'attention sur l'histoire de Pierre Seel, mort en 2005, après un combat pathétique pour faire connaître la persécutions des homosexuels par les nazis. En février 1993, pour la première fois dans Là-bas si j'y suis, Pierre Seel sortait du silence. Un livre s'en suivit puis, peu à peu une prise de conscience plus générale.

lien image être gay en politique
lien image être gay en politique © Radio France /

L'équipe

(ré)écouter Là-bas si j'y suis Voir les autres diffusions de l'émission

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.