C’est l’autre Las Vegas. Celui de ces 300 kilomètres de tunnels. De ces égouts où se terrent des dizaines, des centaines de naufragés de « Sin City », la ville du péché. Pour s’y rendre, il faut courber l'échine, crisper les rétines.

Dans la fraîcheur de la pénombre, on y découvre l’antre de ces hommes-taupes, clochards, joueurs fauchés, la plupart toxicomanes, fantômes des catacombes.

Cet autre Las Vegas est « un no man’s land traversé de voies ferrées et d’échangeurs autoroutiers où le rêve américain rampe dans un trou noir pour y crever ».

Tunnel de Las Vegas
Tunnel de Las Vegas © Daniel Mermet

Welcome to Fabulous Las Vegas ! Las Vegas, ville en-dessous de tout...

Troisième journée en compagnie de Giv Anquetil et Daniel Mermet .

Programmation musicale :

  • Viva Las Vegas, The Dead Kennedys

  • L'America, The Doors

  • Amerikhan Promise, Erikah Badu

................................................................................................................................................................

Aller plus loin !

  • Sous les néons. Vie et mort dans les souterrains de Las Vegas, Matthew O’Brien, éd. Inculte, coll. Fiction, 2012.

  • Matthew O’Brien est aussi le fondateur de Shine a Light , un projet communautaire de Las Vegas qui vient en aide aux hommes-taupes de Vegas.

  • Photographe qui a illustré le livre d’O’Brien, Giles Clarke travaille toujours auprès des sans-abris de Las Vegas (http://www.vice.com/fr/read/giles-clarke-ventures-into-the-neon-underground).

................................................................................................................................................................

A ne pas manquer !

  • Le Grand retournement, un film de Gérard Mordillat, d'après la pièce de Frédéric Lordon, sera projeté à 19h30, en avant-première au CRDP - 31 bd d'Athènes, Marseille - et suivi d'un débat avec le réalisateur. Une soirée proposée par le Repaire Là-bas si j'y suis de Marseille et le Cercle des Déconnomistes.
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.