Graffiti
Graffiti © MAC de Sallaumines

À Sallaumines, dans le Pas-de-Calais, la fermeture progressive des mines a provoqué hausse du chômage et de la pauvreté. Ah elle est donc là, « la France des assistés », sclérosée par « le cancer de l’assistanat » !

À Sallaumines, Monique, Mauricette, Jacqueline, Sophie, Maurice sont pourtant loin d’être inactifs. Là où l’emploi ne reviendra pas, ils ont trouvé une autre raison de se lever le matin. La première fois qu' Anaëlle Verzaux les a rencontrés, à Paris, le 3 juin dernier, ils participaient pour la première fois à une manif, pour défendre les petites retraites contre le plan d’austérité du gouvernement. Allocataires du RSA, de l’allocation de solidarité aux personnes âgées ou encore de l’allocation aux adultes handicapés, ils se retrouvent chaque semaine à la Maison de la Citoyenneté pour répéter la pièce de théâtre qu’ils ont co-écrite, dans laquelle ils mettent en scène leur propre histoire… ou presque.

Reportage : Anaëlle Verzaux

Programmation musicale

  • Au théâtre , par Grand Corps Malade

  • Le chômage a des vertus, par François Hadji-Lazaro

  • Je renais , par Loïc Lantoine
Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.