"La finance, mon adversaire n'a pas de visage et elle ne se présente pas aux élections" Pour le chercheur Geoffrey GEUENS, cette phrase prononcée par François Hollande lors de son meeting du Bourget est emblématique du discours politique dominant qui oppose marché financier et Etat, deux entités sans chair et sans visage. Or, a travers une longue recherche, il montre la proximité sociologique entre monde économique et monde politique en une même oligarchie qui a réussi à imposer de faux antagonismes...

Oui, la finance a un visage, oui l'Etat a un visage et c'est souvent le même !

Entretien de Daniel Mermet .

Programmation musicale :

Cathon Carthaix : "Père patrie patron"

Bonjour, __ Les Services techniques de Radio France nous indiquent que les problèmes de podcasts et réécoute d'émissions sont en cours de résolution. Un retour progressif à la normale devrait intervenir dans les prochaines heures.Nous vous remercions de votre patience.

Les références

L'équipe

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.