la gare de Revin
la gare de Revin © Radio France / Gaylord Van Wymeersch

Bête immonde, fascisme, années 30... Déguisés en Jean Moulin, nos éditorialistes s'apprêtent à prendre le maquis. Mais qui sont ces Français, ces mauvais Français qui votent si mal ou qui ne votent pas du tout ? Qui sont ces europhobes, populistes, extrémistes"de tout bord" ?

Chaque année le CSA publie une enquête sur la représentation des catégories professionnelles à la télévision. Les "cadres et professions intellectuelles" qui constituent 7% de la population française ont une représentation de 60% à la télévision. Et même 76% dans les tranches d'info. Alors que les ouvriers, qui constituent 9% de la population française ne sont représentés qu'à hauteur de 2%.

C'est un symptôme des profondes inégalités et des profondes fractures qui traversent notre pays. C'est du côté de cette France invisible que nous partons aujourd'hui, dans les Ardennes, autour de Charleville-Mézières, où malgré tout on résiste encore contre la disparition d'un hôpital ou d'une ligne de chemin de fer.

Second volet du reportage de Gaylord Van Wymeersch

Programmation musicale

  • Petits patelins , de Kamini

-Les Corbeaux , parL (Raphaële Lannadère)

À lire

Jaurès dans les Ardennes , deDidier Bigorgne (2014, éditions Privat)

À voir

Silence dans la vallée , un documentaire de Marcel Trillat (2007, 1h22, produit par la Compagnie des Phares et Balises)

À noter

Rendez-vous lundi 2 juin 2014 à 15h , pour une émission en direct et en public duthéâtre du Rond-Point , autour de la grande enquête menée par Radio France : "Pour qui pour quoi risquer ou donner sa vie aujourd'hui ?"

Plus d'infos et réservation sur espacepublic.radiofrance.fr > Lundi 2 juin 2014, Théâtre du Rond-Point, 2 bis avenue Franklin D. Roosevelt 75008 Paris

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.