Armonie Bordes
Armonie Bordes © radio-france

Son prénom chante la Révolution. Comme Floréal ou Germinal, Armonie Bordes milite et brandit l’anarchie espagnole avant de rejoindre le combat de Lutte ouvrière. 68 ans voués au mouvement, à donner de la voix au conseil des prud’hommes, au Mouvement pour la liberté de l’avortement et de la contraception. Jusqu’à sauter le pas des élections. Aux dernières législatives, elle est suppléante de Nathalie Arthaud en Seine-Saint-Denis. Armonie est un « monument historique » à Pantin…

Programmation musicale :

  • "Arlette Laguillier" de Alain Souchon

  • "La dactylo" de Jacques Hélian
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.