En France, le centre a toujours été à droite" (François Mitterrand... avant) Emission préparée par Renaud Lambert Le marché commun vient au monde. Pourtant, même au pays de la mondialisation bien heureuse et malgré la promesse de la réconciliation « des extrêmes » grâce au « centrisme » politique, la violence ressurgit. De toutes parts. Violence physique tout d’abord. Celle des « pelotons voltigeurs » de Charles Pasqua, qui tabasseront le jeune Malek Oussekine, décédé de ses blessures le 6 décembre 1986. Violence symbolique aussi. Celle du « bon vieux mépris social » de droite qui reprend du poil de la bête, illustré par les propos de Louis Pauwels, du Figaro, dénonçant chez les « jeunes défavorisés », une forme de « sida mental ». Violence sociale, encore. Encore et toujours. De 1980 à 1985, le chômage passe de 700 000 à 2 500 000 alors que la part des salaires dans la valeur ajoutée (qui avait augmenté dans les années 70) passe de 71,8 % en 1981 à 62,4% en 1990. Mais qu’on se rassure : le Téléthon français fait mieux que son homologue américain... Nouvelle version d'une émission préparée par Renaud Lambert.

Programmation musicale :

  • La Mano Negra : "Mala Vida"

  • Assassin : "L'Etat assassine"

  • The Pixies : "Where is my mind"

(ré)écouter Là-bas si j'y suis Voir les autres diffusions de l'émission

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.