Roms en Italie
Roms en Italie © Camp de Roms/Francesco Giorgini

Hier, jeudi soir, quartier Sud de Marseille, des riverains ont mené une opération commando contre un campement de Roms. Une exaction préméditée, sans violence physique certes, mais d’une violence sociale sans précédent. Révélée par le quotidien La Provence, cette action été préméditée. Les riverains avaient averti les autorités, "si rien n'était fait, ils le feraient eux mêmes"... Les policiers sont arrivés sur place sur les coups de 19h afin de séparer la trentaine de riverains et les familles roms, qui ont reflué avec caravanes et véhicules, laissant derrière elles quelques affaires qui ont été incendiées dans la soirée. Aucune interpellation n’a eu lieu en l’absence d’agression physique… Le 3 décembre 2008, Là-bas si j’y suis posait déjà la question de ces pogroms anti-Roms en Europe. Francesco Giorgini s’était rendu en Italie, à Opéra, plus exactement, une charmante cité aux portes de Milan. En décembre 2006, les habitants avaient assiégé pendant plus d’un mois un camp de Roms et mis le feu à leurs tentes. Cet évènement fut le premier de toute une série d’actes anti-Roms à Rome, Naples.Programmation musicale : - "Redbulla", par le Balkan Beat Box- "Romano hip hip", du Gipsy CZ- "Disparaitra", par Rona Hartner

<img src="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2012/09/b2c41977-095c-11e2-a7b7-782bcb76618d/640_arton1844.jpg" alt="Roms en Italie" width="400" height="273" />
Roms en Italie © Camp de Roms/Francesco Giorgini

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.