L'ancienne filature de Sumène
L'ancienne filature de Sumène © Charlotte Perry

La bonneterie de Sumène a stoppé ses activités. A son âge d’or, l’usine employait jusqu’à 1 200 habitants de cette région des Cévennes méridionales.

Aujourd’hui, c’est la maison de retraite qui fournit 30 emplois à la commune.

Sumène s’est statufiée dans son écrin vallonné. Et puis les « néos » sont arrivés. Avec eux, les moulins ont été réhabilités en beaux mas, l’école a rouvert ses portes. Le bourg compte trois épiceries, une pharmacie, une poste, une gendarmerie et deux cafés.

Deux bistrots comme une ligne de démarcation entre les « rabas » et les membres de la Ligue du midi…

Deuxième partie de ce reportage de Charlotte Perry .

.............................................................................................................................................................

Programmation musiquale :

  • Vurria fari un palazzo, Chin Na Na Poun

  • Sud de France, Mauresca Fracas Dub

  • Monsieur connard, Dogged Skankers

............................................................................................................................................................

A l'agenda :

Demain, samedi 1er décembre, appel à une manifestation nationale contre le chômage et la précarité. Rendez-vous, à partir de 14h. Le cortège partira de la place Stalingrad (19e arr.) pour rejoindre la place de Clichy (9e arr.).

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.