Le Maître, un samouraï connaisseur de l’art du sabre, vit à l'écart du monde, comme un ermite, dans les montagnes. Il est accompagné d’Oba, une vieille dame qui a toujours été la domestique de la famille. Un jour, leurs vies sont chamboulées : dans un sanctuaire perdu dans les montagnes, le Maître découvre un bébé...

Découvrez l'histoire d'une rencontre entre un samouraï, une vieille dame et un bébé...
Découvrez l'histoire d'une rencontre entre un samouraï, une vieille dame et un bébé... © Getty / Yanis Ourabah

Le bébé était abandonné dans un biwa (un instrument semblable à un luth), avec autour du cou une cordelette avec une feuille d’érable dorée. Il décide de l’adopter et de l’élever comme un fils : ils le nomment Ichirô. 

Je m’appelle Ichirô. Bien que j’aie été connu sur d’autre prénoms, je reste attaché à celui-ci comme on s’accroche à un vêtement usé et sans forme, qui n’est plus digne d’être porté mais que l’on garde par nostalgie d’un moment, d’une rencontre dont le souvenir nous renvoie à l’image de celui que l’on aurait voulu être ou que l’on croyait pouvoir devenir. A ma naissance, je n’avais pas de parents. J'ai été recueilli et élevé par un maître du sabre vivant reclus dans les montagnes de la région de Kamakura, dans la province de Sagami. Mais avant d'en dire plus à ce sujet, il faut que je commence par le commencement, à savoir le pourquoi de ce récit. 

Ichirô grandit comme un ermite, sans connaître aucun autre être humain que Oba et le Maître. Ce sera vers l’âge de sept ans, que sa vie commence à changer. Le Maître décide de lui apprendre l’art du sabre, et de l’instruire pour qu’il devienne, un jour, un grand samouraï. 

Cependant, ce hameau de paix dans lequel habitent ces trois personnages ne durera malheureusement pas. Un grand drame arrive et Ichirô est obligé de quitter ses montagnes et partir. Seulement, le chemin ne sera guère facile, car il ne connaît la société qu’au travers des livres d’histoire du Maître. On plonge d’un coup dans le Japon du XVIIe siècle, une société dans laquelle la division sociale est très marquée et Ichirô sera obligé de commencer par le bas de l’échelle. Un roman au style des grandes épopées qui nous fait découvrir les secrets du Japon d’autrefois.  

Les références
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.