Une rencontre amicale qui va bouleverser la vie d'Ernest, garçon réservé de 10 ans qui vit seul avec sa grand-mère et dont les journées se ressemblent tristement. L'arrivée de Victoire, nouvelle dans sa classe et véritable ouragan va chambouler le quotidien de ce garçon.

"Lettres d'amour de 0 à 10" de Susie Morgenstern et Thomas Baas
"Lettres d'amour de 0 à 10" de Susie Morgenstern et Thomas Baas © Rue de Sèvres

C'est la première fois que l'on présente une bande dessinée dans cette chronique. Il s'agit de Lettres d'amour de 0 à 10 par Thomas Baas. À l'origine de cette bande dessinée, un roman signé par Susie Morgenstern, un grand nom de la littérature jeunesse. 

Petit bijou de la littérature jeunesse qui fête ses 20 ans

Il n'a pas pris la moindre ride, comme tous les classiques d'ailleurs. Le roman raconte l'histoire d'Ernest, qui a une dizaine d'années, garçon charmant, bien élevé, discret. Il vit seul avec sa grand-mère depuis toujours. On va le découvrir peu à peu : il ignore tout de son histoire familiale, il ne connait que sa grand-mère. Il ne sait même pas si son père est encore en vie. Dans sa maison règne un calme. On entend le tic-tac de l'horloge, on mange à heure fixe, de manière saine, jamais trop de gras, jamais trop de sucre. 

Le quotidien d'Ernest manque donc d'un brin de fantaisie. C'est l'arrivée de Victoire, qui va révolutionner la vie du petit garçon : elle va s'imposer comme un ouragan dans sa vie. C'est une petite fille, nouvelle arrivée dans la classe du petit garçon.

Des yeux qui brillent 

Car c'est ce que l'on voit immédiatement lors de leur rencontre : Victoire est mise à côté d'Ernest en classe et elle va se faire remarquer :

- "Ça fait longtemps que tu habites ici ? Tu manges jamais à la cantine ? T'as des frères et sœurs ? Ils sont sévères tes parents ? Les miens ils sont très sévères. On n'a pas le droit de regarder la télé avant d'avoir fini ses devoirs. C'est quoi ton émission préférée ? Et ton plat préféré ? Et c'est qui ton chanteur préféré ? Tu fais une collection ? Moi, c'est les papiers métalliques des tablettes de chocolat. J'ai posé assez de questions, tu n'en aurais pas quelques-unes à me poser à moi ?"

- "Euuuh"

- "C'est pas grave Ernest, tu es tellement beau, que tu n'as pas besoin de parler pour être intéressant."

- "Victoire ? Pourquoi t'a-t-on prénommé Victoire ?"

- "Parce que je suis née après 12 garçons. Mes parents voulaient tellement une fille qu'ils ont essayé 13 fois, je suis leur victoire."

La petite fille va bouleverser la vie d'Ernest

Son quotidien est aux antipodes de celui d'Ernest. C'est sûr avec 14 enfants en tout à la maison. C'est du bruit, du bazar et une organisation parfois chaotique. Victoire est une petite fille qui n'a pas sa langue dans sa poche et elle envisage très rapidement de se marier avec Ernest... Pour elle, c'est un fait établi. Très vite, elle l'invite (ou le traîne plus exactement) chez elle. Elle débarque quelques jours plus tard avec les croissants sans avoir été invitée chez Ernest...

Victoire est d'un dynamisme qui fait chaud au cœur. 

La bande dessinée est assez fidèle au roman. C'est une histoire joyeuse et entraînante, portée par des dessins simples et "mignons" avec "des petites bouilles toutes rondes, avec des petits nez en trompette..."

►►► Plus de BD jeunesse

Programmation musicale
Les références
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.