Emmanuel Macron et Marine Le Pen débattront à la télévision le 3 mai, débat qui portera notamment sur les questions économiques domaine où tout oppose les deux candidats

Quand le BTP va, tout va...
Quand le BTP va, tout va... © AFP / Philippe Huguen

La candidate du FN dénonce "la mondialisation sauvage" et" la dérégulation qui viendrait de Bruxelles", propose une "préférence nationale" et le principe d'un referendum pour quitter la zone euro là où le candidat d'En Marche défend une "France forte dans une Europe forte".

Comparaisons des programmes et des visions économiques de chaque candidat

Pour Marine Le Pen La zone euro et Bruxelles ont "tué notre industrie". Il faut donc selon ellemettre en place la préférence nationale réserver les commandes publiques aux entreprises françaises, taxer les importations et les PME qui embauchent des étrangers. A l'inverse Emmanuel Macron propose de renforcer la zone euro, valide l'accord de libre-échange avec le Canada, et diminue les dépenses publiques.

Là ou Marine Le Pen promet la retraite à 60 ans avec 40 annuités, une revalorisation du point d'indice pour les fonctionnaires. Emmanuel Macron reste à 62 ans, met fin à tous les régimes spéciaux, annonce 120 000 fonctionnaires de moins, une grande réforme de l'assurance chômage, plus de négociation dans les entreprises. Là ou Marine Le Pen promet la fin de la loi El Khomri.

Emmanuel Macron supprime la taxe d'habitation pour 80% des foyers, Marine Le Pen une baisse du prix du gaz et de l'électricité réglementé et une prime mensuelle de 80 euros versée par l’Etat pour les salariés qui gagnent moins de 1500 euros par mois.

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.