suivie de la chanson : « Le monstre c’est toi » Aldebert & Thomas Croisière