Aldebert rejoint la troupe de Par Jupiter chaque mercredi. Pour sa première chronique, il a choisi d'évoquer le fameux retour des vacances, celui où les frères et soeurs accompagnent le trajet. Enfin dans sa chanson, il évoque les écrans qui accaparent les parents au quotidien et les coupent de leurs enfants.

Pendant le confinement, Par Jupiter, toujours en phase avec l’actualité s’est essayé avec malice et talent au concept de Nation Apprenante. Forte du succès de cette initiative, l’équipe a décidé de s’en inspirer tous les mercredis avec Par Jupiclasse et la complicité d’Aldebert, compositeur bien connu pour son humour, son ironie et sa naïveté. Pour sa première chronique, il a choisi d'évoquer le retour des vacances en voiture. 

Une chronique autour de ses joutes verbales et autres combats de banquette arrière fratricides, avec concours de collage de crottes de nez XXL dans les garnitures de portes. 

A la grande question, comment gérer les enfants en voiture sur les 800 bornes dans le calme qui peut régner sous la véranda d'un club de bridge d'un Ehpad sans clim' dans le Sud de la France ? La question n'est pas "vite répondue". 

Enfin sa chanson Aldebert évoque les écrans sur lesquels les parents passeraient trop de temps. 

  • Légende du visuel principal: Aldebert © Radio France / Christophe Abramowitz
(Ré)écouter La chanson d'Aldebert
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.