Pourquoi L214, dans sa énième vidéo tournée dans un abattoir, n'a pas pensé à solliciter Gilbert Montagné ?

On va saigner les vaches, les moutons
On va saigner Naf-Naf le cochon
On va saigner le petit agneau
On va saigner oui mais c'est du bio
Quand c'est vivant, c'est très rigolo
Quand le boyau pend et qu'il est tout chaud
Et qu'on entend gueuler comme un veau

On va saigner, dans un abattoir on va te zigouiller
À l'abri des regards hormis quand c'est filmé
Je veux découvrir tes viscères, je veux t'étriper
On va saigner, ça va gicler, ça va éclabousser
Jack l'éventreur était un p'tit pédé
Je vais te dépecer en tournedos
Comme quoi la mort c'est beau
Oh, oh, oh, oh, oh

On va saigner Noiraude et Blanchette
On va saigner Marguerite, Rosette
Fais pas ta pleureuse, tu vas couiner
Telle une chanteuse de télé-crochet
Alors à quoi bon jouer les chochottes
Pour un cochon gazé à l'azote
Pour un mouton conscient qu'on dépiaute ?

On va saigner, dans un abattoir on va te massacrer
Parce qu'on aime les bêtes surtout dans nos assiettes
Je veux découvrir tes côtelettes, je veux des paupiettes
On va saigner, ce sera pas moi, je vais déléguer
À un pauvre gars dont c'est le sale métier
Combien d'entre nous boufferaient du gigot
Si nous devions jouer les bourreaux

On va saigner, dans un abattoir quelqu'un va t'égorger
Te pendre à un crochet par une patte arrière
Je connais des gens qui paieraient pour ça à la Fistinière
On va saigner, t'arracher la tête, t'électrocuter
Te perforer le crâne pour plaisanter
Entre quatre murs il n'est pas question
Que l'on nous voie sinon
On risquerait l'interdiction
De la peine de mort dans les abattoirs

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
(ré)écouter La chanson de Frédéric Fromet Voir plus
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.