Cette semaine Google révélait une faille dans la protection de nos données. Il y a peu, c'était Facebook. Et, il y a près de 40 ans, Enrico Macias avait déjà tout compris.

Rediffusion de la chronique du 12 octobre 2018

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.