Aujourd’hui, j’évangélise. Le mondial, pour moi, c’est une chance. Je partage ma foi. Je viens à votre rencontre, à la sortie des stades. Aujourd’hui, je suis un chrétien évangélique… en quête de fidèles.

Messe dans une église évangélique de Belo Horizonte
Messe dans une église évangélique de Belo Horizonte © Radio France / Julie Pietri

A la sortie des stades, pour donner des informations aux spectateurs et aux touristes, il n'y a pas que des volontaires de la FIFA. Les évangéliques profitent du mondial pour partager leur foi. Ils distribuent des livrets d'informations en plusieurs langues. Ils considèrent également que les joueurs de foot qui montrent leur foi sur le terrain sont "des instruments de Dieu". Au Brésil, 90% des habitants ont une religion.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.