C'est une devanture rouge et blanche qui vous accueille, rue Rambuteau. Une adresse à découvrir si vous êtes amateur de glace

Glace achta
Glace achta © Bachir

Cette enseigne libanaise de glace cent pour cent bio existe depuis 1936.

En 1936, à Bikfaya, un village de montagne à une demi heure de voiture de Beyrouth, deux frères, Maurice et Edouard Bachir, épousent deux sœurs, Marie-Antoinette et Yvette Bejjani. Et à eux quatre, ils commencent à confectionner des glaces dans l'arrière cour de la maison où ils vivent tous ensemble. Des glaces dans la tradition libanaise, à la fleur d'oranger, au lait, au mastic, cette gomme que l'on trouve également beaucoup en Grèce, notamment sur l'île de Chios. 

Bachir compte aujourd'hui une cinquantaine de boutiques au Liban, détenues par les petits enfants. Chacun a à peu près 10 boutiques à son compte. Et la branche française de la famille Bachir produit ses glaces à Paris, dans deux enseignes. Ce sont trois soeurs et un frère. Les petits enfants d'Edouard Bachir. 

Vous y découvrirez des glaces au goût et à la texture incroyable. Ils n'utilisent ni crème, ni d'oeufs, mais du lait, du mastic et une pointe de salep, cette farine faite à partir de tubercules d'Orchis.

Ça confère à leur glace une texture incroyable, dense, élastique et onctueuse à la fois

Mention spéciale à la glace achta : une glace à la crème de lait, fleur d'oranger, mastic et petite pointe de salep, enrobée de pistaches concassées.

  • Deux adresses à Paris pour Bachir

58 rue Rambuteau (Paris IVè) et 7 rue Tardieu (Paris XVIII)

L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.